Les bouquins, le flamand et moi

Publié le par Doheem

Après avoir complété  Ma petite bibliothèque de Noël avec un livre bilingue français-anglais, je me suis dit que je devais commencé à m'inquiéter de Noël prochain.

 

 

Un peu tôt me direz vous.

Que neni.

 

 

Et oui, quand on sait que rien que Saint Nicolas se promène soit à cheval soit à dos d'âne selon qu'il soit néerlandophone ou francophone, vous voyez que ce n'est pas gagné.

 

 

Donc, j'ai entammé mes recherches sur le net et c'est bien ce qu'il me semblait, voilà une entreprise qui va encore me faire morfler.

 

 

La plus part des livres bilingues que j'ai vu sur le net sont soit des romans pour adulte, soit des livres pour enfants qui doivent apprendre le néerlandais comme deuxième langue, donc plus didactique qu'autre chose.(link)  Mais rien pour les enfants qui veulent simplement pouvoir "lire" la même histoire indifférement dans une langue ou l'autre.

 

 

Parce que le problème est le suivant quand le paquet aime bien un livre, elle s'intéresse peu à la langue dans laquelle elle est écrite. J'ai tendance à lui dire ça c'est un livre pour ton paternel et ses congénaires, tu peux choisir dans les autres si tu veux que je te lise quelque chose. Le mâle lui, traduit. Ce qui a le don de m'énerver, car dans les livres pour enfants, il n'y a pas uniquement l'histoire, il y a surtout un vocabulaire, des tournures de phrases etc. plus recherchés que dans le langage quotidien. Bref tout un monde qu'il ne retranscrit pas à mon avis en traduisant, il n'est pas linguite en même temps.

 

oui-oui-bilingue.jpg

 

Jusque là j'avais réussi à trouver un imagier Oui-Oui bilingue. Donc ça reste très didactique et si on est moyennement fan ça n'aide pas.

 

la-nuit.jpg

 

Sinon j'avais controurné le problème en prenant "La Nuit". C'est sûr qu'un livre sans texte ça évite les problèmes de langues.

 

Mais bon.

 

Peut être que la raison pour laquelle il n'y a pas tant de livres bilingues c'est d'éviter que les enfants ne mélangent les deux langues ou se contentent de chercher le mot dans l'autre langue plutôt que de se pencher sur la signification du mot sur lequel ils butent. Mais mon explication vaseuse ne tient pas la route très longtemps quand on sait que des livres bilingues on en trouve à la pelle si on change de langue. Qui sait si je "google" livre bilingue français-flamand au lieu de français-néerlandais...

 

Je vous tiendrai au courant de mes recherches si je n'ai pas perdu ma tête d'ici Noël prochain.

 

 

Publié dans Livres

Commenter cet article