Montessori : de la crèche à l'école

Publié le par Doheem

Alors je vous avais promis un article sur l'évolution montessorienne du paquet, le voilà enfin.

 

Elle a quitté la crèche en juillet, dans une phase de "je ne sais pas faire". Oui, oui rien du tout. Cela coïncidait avec un changement d'activité de mon côté. Ayant moins de temps à lui consacrer, elle essayait de m'accaparer dès que nous étions ensemble, comportement qu'elle n'avait jusque là qu'avec le mâle.

 

Elle a également quitté la phase de l'ordre, ce qui fait que je dois lui rappeler qu'elle doit ranger. Ce qu'elle rechigne à faire parfois maintenant.

 

Cette phase du je ne sais plus rien faire continue encore aujourd'hui quoique de façon bien moins aigüe qu'au début. Heureusement, car je n'aurais pas tenu longtemps.

 

Après 2 semaines à la maison et quelques jours en tête à tête avec le mâle j'ai retrouvé l'espace de quelques jours mon mini moi totalement autonome et indépendant.

 

 

Côté adaptation à l'école, moi qui pensait que ça se ferait les doigts dan le nez eh bien c'est raté. Il faut dire qu'elle a commencé l'école durant les vacances scolaires, histoire de s'adapter à l'environnement et que le premier jour d'école soit un vrai jour de travail.

 

Elle a assez mal vécu cette période qui a duré un mois. Je commençais d'ailleurs à me poser des questions. Heureusement il y a eu un atelier peinture qu'elle a adoré et puis ça a enfin commencé.

Je pense qu'elle avait l'impression de s'être faite arnaquée. Parce qu'à la crèche il y avait la possibilité de faire des activités Montessori tous les jours alors qu'à l'école Montessori (enfin les activités) c'est durant les heures de classe uniquement.

 

Par contre une fois que ça  acommencé, son frère qui l'emmène le matin et venu se plaindre dès le 3e jour : "Je n'ai même pas eu mon bisous. "

 

 

Côté apprentissage, ma foi on y est pas encore.

Au début elle était très branchée couleurs, c'était l'unique caractéristique qui l'intéressait dans les objets.

Ecrire son prénom, l'intéressait beaucoup. Non, non elle ne sait pas encore écrire, ni lire d'ailleurs. Mais comme ils écrivent le prénom des enfants sur chaque bout de papier qu'ils peuvent gribouiller, elle voulait que je le lui écrive aussi à la maison sur ses dessins. Depuis elle s'est calmée. Elle avait essayé aussi de l'écrire elle même, mais ce n'est pas encore ça.

Sinon je la vois passer son doigt de temps à autre sur les lettres des publicités, surtout lorsqu'elles sont bleu ou rouge.

En calcul, elle compte surtout les bonbons. Mais elle fait déjà des soustractions.

 

Pour le reste, j'en saurai plus mardi lors de la réunion parent prof.

 

 

Enfin pour ce qui est de la normalisation elle y arrive enfin. Les premiers mois c'était le jeu, les courses poursuites dans le jardin au moment de rentrer. Elle avait du mal à achever un travail, à se concentrer alors qu'elle était à côté de ses copines. Ils étaient même arrivés à les séparer. Alors qu'aujourd'hui elles arrivent à travailler les unes à côté des autres sans déranger le reste de la classe.

 

La suite au prochain numéro.

 

Publié dans Montessori

Commenter cet article