Multilinguisme et diglosie

Publié le par Doheem

Alors voilà cela fait un moment que je me demande comment et quand apprendre à mon "mini me" ma deuxième langue. Jusque là je m'étais contentée de chansons et des quelques séjours chez mes parents. Car dès 2 mois elle avait déjà 3 langues (maman, papa, nounou) alors j'attendais. L'année dernière lorsque nous avons déménagé sachant qu'elle perdait la langue de sa nounou mais en gagnait 2 autres à la crèche je me suis dit que ce n'était guère plus le moment.

 

Pour certains ma deuxième langue étant une langue dominée en situation de diglosie, la petite n'habitant pas là où elle est parlée il n'est pas nécessaire de la lui apprendre. Je suis d'avis contraire, car cette langue et la culture qui l'accompagne font parti de moi, de la famille de notre identité. En outre là bas elle est considérée comme un signe d'appartenance à ce pays, certains refusent de l'apprendre où que leur enfant la parle. Alors déjà je ne suis pas rentrée à la maison accoucher, faut pas pousser.

 

Enfin bref sachant que pendant les grandes vacances la petite ira 5 semaines seule chez les grands parents peut-être serait-il temps de nous y mettre. Hier je lui ai passé un savon dans cette langue et ma foi elle a compris au quart de tour (et ce n'était pas fait exprès). Je dois juste faire attention à faire autre chose que l'engueuler dans cette langue qui pourtant est bien celle qui me vient naturellement dans ces moments.

 

Dans d'autres situations, j'ai remarqué que j'avais tendance à traduire les expressions en francais, je le fais également avec son père. Par contre il suffit que je mettes le pied chez moi et là tout revient. C'est très bizarre, j'ai également du mal à parler cette langue avec les enfants d'émigrés qui comme mon "mini moi" n'ont appris que via leurs parents ors du contexte. Je ne sais pas si cela vient de leur accent, du fait que je sente qu'ils ne soient pas parfaitement à l'aise avec cette langue. Je me demande ce que cela donnera avec ma fille. 

Publié dans Multilinguisme

Commenter cet article