Pas besoin de grand discours

Publié le par Doheem

Lorsque j'ai commencé à m'intéresser à la pédagogie Montessori, je pensais comme beaucoup de gens que l'essentiel de cette méthode résidait dans l'autonomisation et le libre choix des enfants. Ce que je crois toujours être le cas pour les tout petits. Mais ceci n'est plus vrai dans la Maison des enfants (tranche d'âge 3-6 ans). (Toutefois elles reviennent à mon avis en force pour les adolescents et lycéens.)

 

A ce moment les enfants ont déjà (tout au moins pour ceux qui ont grandi avec la méthode) acquis les bases que sont l'autonomie, le respect du travail (ce qui inclue achever tout travail entamé) et des autres. Ils ont même commencés à se familiariser avec le matériel. A 3 ans donc ces enfants sont près à travailler, comme on l'entendrait dans une école primaire classique. Non pas qu'ils doivent rester statique sur leur chaise et ingurgiter ce qu'on leur assène, mais en manipulant le matériel il assimile les bases de la lecture, de l'écriture, des mathématiques, de l'histoire, de la géographie. Alors je sais bien que dans une école maternelle classique les enfants font aussi beaucoup de choses (loin de moi l'idée de vouloir remettre en cause les efforts faits par les enseignants des maternelles) mais il y a 2 choses que l'on ne retrouve pas ailleurs car elles sont intrinsèquement liée au matériel: 1. ce matériel spécifique qui permet d'intégrer des concepts abstrait 2. l'autocorrection. Une troisième est également fondamentale c'est le mélange des âges car il permet aux enfants d'avancer à leur rythme quelque soit le sujet.

 

J'ai assité il y a près d'un mois à la 3eme conférence donnée par une éducatrice de la future école maternelle de ma fille sur le matériel et je dois dire que j'ai été bluffée. Certains points restent encore délicats pour moi mais j'ai presque tout compris de ce qu'abordent les enfants en maternelle. A bac +5 vous me direz, encore heureux, mais je vous assure que ce n'était pas gagné. Je précise que nous avons abordé le matériel de vie pratique et le matériel sensoriel pour les mathématiques. Celui pour l'écriture et la lecture fera l'objet de la prochaine réunion (et donc d'un prochain article).

 

Tout d'abord le matériel concu par Maria Montessori elle même est étalonné et à l'exception du matériel de vie pratique propre à chaque pays, à chaque culture, il est (devrait être) le même dans toute école Montessori. Le fait qu'un matériel ne soit présent qu'en un seul exemplaire dans la classe a pour but d'apprendre aux enfants à attendre leur tour. Ce matériel a pour but de ne présenter aux enfants qu'une difficulté à la fois, afin qu'il puisse se concentrer sur un apprentissage. Plus tard du matériel présentant plusieurs difficultés leur sera présenté.

 

barres rouges  escalier-marron.gif  

Par exemple les barres rouges ont toutes la même hauteur, la même largeur et la même couleur, elles sont faîtes de la même essence de bois. Une seule chose diffère la longueur des barres les unes par rapport aux autres. L'enfant peut donc travailler les notions de long, court, plus petit que, plus grand que. L'intervalle entre 2 barres est régulier, de ce fait toute erreur est décelable à l'oeil nu. De surcroît s'il en était besoin, la plus petite des barres représente cet interval ce qui permet à l'enfant de s'autocorriger. D'autre matériels répondent à ces critères comme l'escalier marron, la tour rose, les cylindres. Ce genre de matériel est aussi présent dans les crèches. Cela permet aux enfants de garder certains repères lorsqu'ils passent en maternelle.

 

Là où j'ai été totalement soufflée c'est lorsque que l'on nous a présenté le matériel de géométrie. Alors non seulement les objets doivent tous être nommés par leur noms. (Ca j'ai essayé avec son cube de forme, eh bien j'ai dû rechercher sur internet et même comme ca j'oublie.) Les notions de surface, d'équivalence de surface, sont abordées. Quelque chose que j'ai eu tant de mal à comprendre au collège, je me revoie dans la salle de classe en train d'essayer de me représenter les surfaces, les plans et autres joyeusetés du programme de math de 5e. Toutes ces notions qui pour la majorité d'entre nous ne sont qu'abstraites et que des années après nous avons encore du mal à nous figurer sont abordées là simplement de facon concrète. Quand je me souviens de ces moment, moi qui pourtant adorait les math j'en ai presque froid dans le dos. Je ne comprend pas pourquoi des objets pareils ne sont pas plus utilisés dans l'enseignement classique. Cela vaudrait tout de même le coup d'essayer, même avec des enfants plus grands qu'en Montessori avant de décréter qu'ils n'ont pas la bosse des maths.

 

Les cubes du binome et du trinome sont également abordés malheureusement j'ai dû sortir de la salle pour cause d'envie présente du koala et n'ai pas pu tout suivre mais j'ai eu tout de même un rapide apercu de ce a quoi se réfèrent les identitées remarquables. Une révélation !

 

thermictab  

Sinon nous avons également pu voir et toucher le matériel notamment le papier  de verre, le chaud/froid, en l'occurrence avec une plaquette de métal, de bois et une de verre. La petite était ravie et réclamait d'autres objets, elle voulait également aller jouer au sol avec tout le matériel. Alors je sais bien qu'il y a l'attrait de la nouveauté mais ca me fait plaisir de penser que c'est déjà tout bénef pour la rentrée prochaine.

 

montessori-encastrement_cylindrique1.jpg

Le fait que le matériel soit calibré est très important car les moindres détails ont été pensé. Par exemple (petite avance sur l'article matériel de l'écriture) les cylindres ou les puzzles ont des poignées très petites afin de muscler et faire travailler les 3 doigts de l'écriture. Fabriquer son matériel en sortant des critères précis donnés par Maria Montessori peut avoir des conséquences sur la suite des apprentissages selon cette méthode.

 

Enfin un point important (d'où le titre) : il n'est pas nécessaire de partir dans de longues explications. Pour présenter les barres rouges l'éducateur tend la plus grande des barres et dit "long" puis la plus petite et dit "court". Il recommence avec les suivantes pour les notions de plus long et plus court. Puisque les enfants ont le matériel en main, le voient le touche etc. ils comprennent quasi instantanément.

 

Moi qui était plus qu'étonnée d'entendre de la bouche d'une enseignant maternelle Montessori que pour elle Montessori = matériel je comprends beaucoup mieux sa position, d'autant que j'ai apris récément que les enfants retiennent 80% de ce qu'ils font et 20% de ce qu'on leur dit.

 

quelques exercices expliqués (objectifs) notamment la tour rose,  et les bloc cyclindrique  link

 

exercices Montessori link

 

tout plein de marériel link

Publié dans Montessori

Commenter cet article

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 20/06/2011 13:19



Bonjour,


 


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.


 


Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


 


La Page No-25, THÉORÈME DE L'ÂME


 


LES MATHÉMATIQUES DE L'INSTANT PRÉSENT!


 


Cordialement


 


Clovis Simard