Un peu de culture dans un monde de brutes

Publié le par Doheem

Alors que le paquet prenait son en cas avant d'aller jouer avec ses lettres, elle me parla de sa copine Gabrielle. Et moi, j'ai démarré au quart de tour, enfin pour la mélodie parce que je dois bien avouer qu'à part le refrain c'est pas ça. Et là, qu'enteds-je ? Non, Gabrielle c'est pas une chanson maman. Quoi Gabrielle pas une chanson (et pourtant je ne suis pas une fan de Johnny, mais l'âge aidant). Je me suis donc empressée de la faire écouter Gabrielle à toutes les sauces. Et nous avons fait le tour de ses copines et moins car pas d'affinités. C'était très sympa de traverser les époques, les styles et de terminer à nouveau par Johnny. Et oui non avons fait Du Gainsbourg, pour le coup celà vaut peut être la peine de visionner les vidéos avant, Beethoven, Christophe et re Johnny pour boucler la boucle. Ça va qu'elle ne m'a demandé sa chanson parce que là j'aurais eu du mal. J'ai d'ailleurs séché sur une copine mais depuis j'ai découvert qu'elle aussi avait sa chanson mais en espagnol. Donc en plus de voyager dans le temps on peut voyager dans les langues. J'envisage de renouveler l'expérience, il me faudra juste glanner quelques prénoms. Le seul bémol à tout ça, elle m'a prié d'arrêter de chanter, ça fait mal aux oreilles. Bon ok je le savais que je n'étais pas la Callas mais se le faire dire par le fruit de ses entrailles, quand même.

Commenter cet article